Ma liste de blogs

lundi 4 juin 2012

On se sent bien seul quand on délire.

Je n'ai jamais fait de BDA, mais j'ai souvent déliré. Je me suis rendue compte d'une chose : Lors de mes délires, personne ne croyait ce que je disais, et cela renforçait l'idée que tout le monde était contre moi. On se sent vraiment seul dans ces moments là, ça me mettait hors de moi qu'on ne me croyait pas. Une fois j'ai pointé un rasoir vers l'artère carotide en menaçant de me la trancher si on ne me prenait pas un peu plus au sérieux. J'étais vraiment mal cette fois là.

L'angoisse est très présente lors des délires aussi, une fois j'ai cru qu'on m'avait volé mon corps (je ne le reconnaissait plus) pour y cacher quelque chose de malsain. Ça m'a complètement paralysé, je n'ai pas osé en parler à quelqu'un, sauf à ma psy quand je l'ai vu. Vraiment un mauvais souvenir.

2 commentaires:

  1. On est seul quand on délire. Je l'ai vécu hélas trop longtemps.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est pour ça que c'est si dur.

    RépondreSupprimer